De la betterave à l'eau potable: la RT et De Watergroep s'attaquent à la pénurie d'eau avec le projet "Les Plaines d'Eau Tirlemontoises"

11 avril 2022

L'industrie et le gouvernement unissent leurs forces pour réutiliser l'eau issue du processus de production du sucre. Le futur centre de production d'eau, "Les Plaines D'Eau Tirlemontoises", qui comprendra également un parc énergétique et un parc de loisirs, sera intégré sur le site militaire de Gossoncourt. Le coup d'envoi officiel a été donné le lundi 11 avril, avec la signature, par le Ministre flamand de l'Environnement Zuhal Demir et nos partenaires, d'une charte aux objectifs spécifiques.

"Nous voulons nous attaquer de manière proactive au problème de la sécheresse et augmenter l'approvisionnement en eau en utilisant de nouvelles sources, telles que l'eau issue du traitement des betteraves, et grâce à des techniques innovantes", déclarent Jan Ingels, directeur général de la RT et Hans Goossens, directeur général de De Watergroep.

Extraire de l'eau des betteraves : comment ça marche ?

Les betteraves sucrières sont composées de 75 % d'eau. La Raffinerie Tirlemontoise j réutilise cette eau résiduelle encore et encore pendant le processus de production de son sucre. Pourtant, chaque année, plus d'un milliard de litres d'eau purifiée, soit quelque 400 piscines olympiques, sont déversées dans les ruisseaux et les rivières. Le projet va changer tout cela. "Nous sommes pleinement investis dans la gestion durable de l'eau, avec une vision orientée vers l'avenir", ajoute Jan Ingels.

Concrètement, après un prétraitement, l'eau de traitement des betteraves sera détournée via une nouvelle station de pompage vers un site disponible en dehors de la ville : la base aérienne de Goetsenhoven. L'eau quitte ensuite la Raffinerie Tirlemontoise à une température de 20°C et peut parfaitement être utilisée pour la récupération de chaleur.

L'eau arrive ensuite aux Plaines d'Eau. C'est là que De Watergroep prend le relais. "L'eau entièrement purifiée est transformée en eau potable dans une nouvelle station de traitement des eaux, ce qui constitue une manière innovante d'utiliser l'eau circulaire", selon Hans Goossens. L'eau douce de betterave est mélangée à l'eau souterraine dure et riche en minéraux provenant des sites d'extraction existants de De Watergroep, ce qui lui permet de se concentrer sur la diversification des sources. L'eau convient également à l'irrigation des terres agricoles adjacentes et des zones vertes.

Les Plaines d'Eau Tirlemontoise : une opportunité pour de nombreux secteurs

Sur le bassin tampon qui sert à produire de l'eau potable, un parc de panneaux solaires sera construit, représentant 4,5 Megawatt crête. Les autres bassins tampons sont adaptés aux sports nautiques et une plage sera également construite. Une zone verte boisée offre un environnement calme avec une attention particulière pour la biodiversité. Une colline d'activités permettra la pratique de sports et de loisirs spécifiques. L'ancienne caserne et le terrain de sport attenant offrent des possibilités de courts séjours, d'activités pour les jeunes et de conférences.

Les activités actuelles sur le site, telles que celles de l'aéroclub, seront également conservées. Le domaine deviendra un pôle d'attraction pour les cyclistes et les marcheurs, car il sera relié avec une piste cyclable vers le centre ville de Tirlemont. Cela offre de nouvelles possibilités de tourisme et d'événements pour la région Tirlemontoise.

Charter voor de realisatie van het project

Le lundi 11 avril, les partenaires du projets ont signé une charte, reprenant les objectifs du domaine.

"L'utilisation circulaire de l'eau est l'un des fers de lance du Blue Deal avec lequel nous voulons rendre la Flandre plus résiliente aux conséquences de la sécheresse et des inondations. La Raffinerie Tirlemontoise est un nom connu. Avec le processus de production, ils extraient environ 1 milliard de litres d'eau par an de la betterave, qu'ils rejettent - après purification - dans les rivières. Aujourd'hui, nous unissons nos forces à celles de divers partenaires pour maximiser la réutilisation de cette "eau de betterave" dans l'agriculture, pour les loisirs et même comme eau potable. Cela permettra de réduire la pression exercée sur les eaux souterraines de la région de Tirlemont pendant les périodes de sécheresse et de garantir notre approvisionnement en eau potable", déclare Zuhal Demir, Ministre flamand de l'environnement.

Katrien Partyka, bourgmestre de Tirlemont : "La réalisation des Plaines d'Eaux représente une grande valeur ajoutée pour Tirlemont et ses habitants. Un environnement de qualité peut accueillir diverses activités récréatives et sportives (nautiques). Cela constitue une combinaison unique avec les aspects durables du stockage et du tamponnement de l'eau dans un environnement naturel.

"Les Plaines D'Eau est un modèle d'entrepreneuriat, de circularité et de durabilité. Nous voulons contribuer à la diffusion et au soutien de ce projet ambitieux afin de montrer aux autres entreprises du secteur alimentaire que l'investissement dans l'économie circulaire crée une plusvalue. En outre, le projet s'inscrit parfaitement dans la stratégie de l'industrie alimentaire en matière de durabilité", déclare Nadia Lapage, secrétaire générale de Fevia Flandre.

Philippe Masscheleyn,
directeur de la communication du Boerenbond : "Outre les services sociaux déjà connus, ce projet montre quelle valeur ajoutée l'agriculture peut offrir à la société, grâce à l'approvisionnement en eau potable et en énergie et aux possibilités de loisirs. Il s'agit clairement d'une situation gagnant-gagnant, où les agriculteurs peuvent utiliser l'eau disponible pour continuer à garantir l'approvisionnement alimentaire local. C'est également un signal positif pour l'ancrage régional de la RT et la culture de la betterave sucrière dans la région."

Jan Spooren, gouverneur de la province du Brabant flamand
: "Les projets novateurs visant à lutter contre les problèmes de sécheresse et les nuisances liées à l'eau sont cruciaux pour l'avenir de notre province, et je suis heureux de les soutenir. Cette initiative stratégique offre d'énormes possibilités et avantages non seulement pour la ville de Tirlemont, mais aussi pour toute la région. Les Plaines D'Eau, c' est avant tout un projet de durabilité, mais il est également source d'emplois, de loisirs et de tourisme dans la région."

"Des initiatives comme celle-ci sont désespérément nécessaires. Non seulement en termes d'environnement, mais aussi pour promouvoir le tissu socio-économique de cette région. La durabilité et l'innovation sont des thèmes urgents qui constituent également des défis pour nos entrepreneurs. Il est important de les aborder de manière décisive. Un projet de cette ampleur offre l'ancrage nécessaire et apporte avec lui de nouvelles opportunités et optimise le climat des affaires", déclare Kris Claes, directeur général de Voka - KvK Vlaams-Brabant.