Une campagne betteravière courte, intense mais bonne

campagne betteravièreLa campagne betteravière, la période de septembre à décembre pendant laquelle les betteraves sont arrachées et transportées vers les usines, a été courte. Les premières betteraves sont arrivées dans nos usines à Tirlemont et Longchamps le 19 septembre. 92 jours plus tard, le 19 décembre, les dernières betteraves étaient traitées.

 

Le rendement à la tonne de betteraves par hectare se situe en-dessous de celui de la campagne précédente. Mais grâce à l'ensoleillement des mois d'août et surtout de septembre et octobre, la teneur en sucre est plus élevée.

 

Le rendement plus faible est dû entre autres aux conditions climatologiques. Nous avons connu un printemps humide et froid qui a retardé la plantation des betteraves et provoqué un début de croissance difficile. De fin juillet à début octobre, presqu'aucune pluie n'est tombée. Cela a favorisé la teneur en sucre mais n'a pas permis aux betteraves de se développer suffisamment. Enfin, l'Aphanomyces, une maladie fongique, a aussi eu un sérieux impact sur la croissance des betteraves.

 

Nos usines n’ont pas connu, comme la campagne précédente, de gros incidents et ont travaillé en continu ! Cela démontre une fois de plus que nous sommes prêts pour le futur qui, vu la disparition des quotas de sucre, amènera quelques incertitudes.

 

campagne betteravière