Communiqué de presse – La Raffinerie Tirlemontoise s’attend à une longue campagne betteravière et à un rendement élevé !

Tirlemont –8 septembre 2017 
Nous y voilà à nouveau. Les betteraves sucrières commencent tout doucement à être arrachées pour être transportées vers les usines. Les premières betteraves arriveront dans nos usines de Tirlemont et de Longchamps le lundi 11 septembre et seront traitées à partir du 12 septembre. Cela donnera le coup d’envoi à une campagne betteravière de plus de 130 jours! 

 

La betterave, une culture efficace! 


Comment se fait-il que la campagne betteravière s’annonce aussi longue ? Grâce au rendement élevé de la betterave. La culture de betterave est une culture reconnaissante. Les dernières années, notre service agronomique, ensemble avec l’IRBAB (l’Institut Royal Belge de l’Amélioration de la Betterave), a fait pas mal de recherche afin d’optimiser la génétique de la betterave sucrière. Il s’agit d’une plante particulière qui arrive à tenir son rang, malgré les circonstances climatologiques extrêmes (pensez à la période caniculaire en mai-juin)

 

Optimisation durant la campagne betteravière


« Une campagne betteravière de plus de 130 jours demande des précautions supplémentaires », explique Guy Paternoster, Executive Director Raw Materials. « En effet, plus nous avançons dans l’hiver, plus le risque de gel augmente. Le gel n’est pas un problème en soi, c’est le dégel qui peut entraîner le pourrissement des betteraves. » Les betteraves sucrières sont effectivement arrachées avant l’arrivée du gel. Les tas de betteraves restent ensuite dans les champs en attendant d’être transportés vers l’usine. « Nous avons pris les mesures nécessaires pour protéger ces tas de betteraves du gel. Nos planteurs les couvrent avec une bâche TopTex. Ces dernières années, nous avons organisé plusieurs démonstrations pour expliquer la parfaite utilisation de cette bâche », poursuit Guy.  

 

Nous avons également investi dans nos usines. Guy l’explique : « L’année dernière nous avons inauguré à Tirlemont notre SugarHub, un bâtiment imposant où nous fabriquons des produits sur mesure des clients. Nous y emballons également nos sucres de manière efficace pour nos clients industriels. Notre sucrerie à Wanze a subi une grande optimisation des processus, parfait pour entamer une longue campagne betteravière comme celle-ci. »

 

Ouvriers motivés 


Travailler dans une raffinerie de sucre pendant une campagne betteravière est quelque chose de particulier. L’atmosphère qui y règne alors est vraiment unique. Chacun met la main à la pâte et tisse des liens très forts avec les autres. C’est ce que confirme Johan Stouthuyzen, opérateur chaufferie à Tirlemont : « Une atmosphère familiale règne pendant la campagne betteravière. Vu qu’on travaille quasi tous les jours, de bonnes relations se forment entre collègues. De plus, c’est satisfaisant de voir qu’on réalise pas mal de choses en travaillant ensemble ! ». Wim Hermans, opérateur cristallisation, est également prêt pour cette campagne : « Dans notre fonction, on a beaucoup d’autonomie, ainsi que la liberté pour organiser son propre travail. C’est quelque chose qui donne vraiment satisfaction. » 

 

Nous souhaitons à notre personnel et à tous nos partenaires (cultivateurs de betteraves, transporteurs,...) une campagne betteravière couronnée de succès – et de plaisir – malgré les défis de cette année. 

 

Personne de contact: 


Isabelle Roelandts – Head of Communications & Public Affairs
isabelle.roelandts@raftir.be
GSM: 0486/775526

Partagez cette page      

Envoyez à un ami