Vincent Tits, Communications Coordinator

Vincent Tits - Communications Coordinator @ Tiense Suikerraffinaderij - Raffinerie Tirlemontoise

Quand votre aventure au sein de la Raffinerie Tirlemontoise a-t-elle commencé ?


Ma carrière au sein de la Raffinerie Tirlemontoise a commencé en 2000, environ 16 ans après avoir visité l’usine à Tirlemont dans le cadre scolaire. Je conserve des souvenirs très positifs de cette visite. J’ai postulé ici en raison de mon intérêt pour la riche histoire, la stabilité et le caractère international de cette entreprise.

 

Comment se déroule une de vos journées de travail ?


Je commence normalement vers 7h30. Je lis mes e-mails puis me mets au travail. Mes tâches varient chaque jour. Parfois je travaille sur le site Internet, un autre jour je m’occupe d’une newsletter ou je vais filmer ou prendre des photos. Mais en général, j’attaque plusieurs sujets par jour. Je dois aussi régulièrement me déplacer sur nos sites en Belgique.

 

Il peut cependant arriver que mon planning soit complètement bouleversé par une mission imprévue. Je dois alors réagir très rapidement, improviser, faire preuve de créativité et travailler dans des délais très serrés.

 

Comment décririez-vous l’ambiance au sein de la Raffinerie Tirlemontoise ?


À la Raffinerie Tirlemontoise, nous sommes entourés de gens dynamiques et motivés, toujours prêts à vous aider, à répondre à vos questions ou à discuter en toute simplicité. Plusieurs collègues organisent aussi régulièrement des sorties en dehors des heures de travail, auxquelles participent différents collègues. Cela va d’un quizz ou d’un verre sur une terrasse à la participation à un événement sportif tel que les 20 km de Bruxelles.

 

Comment percevez-vous votre travail et la vie au sein de la Raffinerie Tirlemontoise ?


Mon travail est passionnant, varié et aussi exigeant. La Raffinerie Tirlemontoise permet en outre de prendre des initiatives, donc de s’épanouir, au niveau professionnel comme personnel. Grâce à la bonne entente avec mes collègues de divers départements, j’en apprends tous les jours, sans sacrifier les moments de détente, comme par exemple à la machine à café.